L'Atelier de Jean-François Millet

L'Atelier de Jean-François Millet

Musée privé et populaire, L'Atelier Jean-François Millet n'a d'autre ambition que celle qui fait son charme : ouvrir au public l'endroit où, de 1849 à 1875, a vécu et travaillé l'un des peintres français les plus illustres.

La magie des lieux

La magie des lieux

Passée la petite cour pavée, la vieille porte - avec son "loquet poucier" - ouvre directement sur l'atelier baigné de cette "belle lumière" que J-F Millet recherchait lorsqu'il avait fait percer la grande  fenêtre sur le mur nord.

L'Ecole de Barbizon

L'Ecole de Barbizon

Les visiteurs qui poussent la vieille porte de l'atelier peuvent, en contemplant les oeuvres des peintres de l'Ecole de Barbizon qui y sont exposées, s'imprégner de l'ambiance et de la lumière qu'affectionnait tant Jean-François Millet.

L'atelier sur France 3

Jean-François MILLET

Peintre, dessinateur, pastelliste et graveur, Jean-Françolis Millet est le plus célèbre des peintres de Barbizon, et sans doute le peintre français le plus connu à l'étranger. Ses scènes de la vie rurale ( L'Angelus, les Glaneuses, l'Homme à la houe, le Semeur) sont désormais des icônes qui appartiennent au patrimoine artistique mondial. Elles ont toutes été peintes dans l'Atelier .

image Jean-François Millet (4 octobre 1814 - 20 janvier 1875) est un peintre, pastelliste, graveur et dessinateur du XIXe siècle, l’un des fondateurs de l’école de Barbizon.

Nos prochaines expositions

Pancho et les caricatures de Daumier"
Exposition du 28 mars au 29 avril 2013

Pour plus d'informations sur chaque exposition consultez le site www.galerie-langelus.com, rubrique expositions.

Visitez l'atelier de Jean-François MILLET

Maison-Atelier de Jean-François MILLET

27, rue Grande
77630 Barbizon (France)
Tel & fax: 01 60 66 21 55

e-mail: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Horaires d'ouverture
9h30 à 12h30 et 14h00 à 17h30

Janvier - Février - Mars - Novembre - Décembre : tous les jours sauf mardi et mercredi
Avril - Mai - Juin - Septembre - Octobre : Tous les jours sauf mardi
Juillet - Août: Tous les jours

 

Entrée : 4 €
Gratuite pour les enfants de moins de 12 ans.

Visite Guidée: forfait 60 € par groupe sur réservation

 

Le 17 mai 2014, pour la nuit des musées, l'Atelier est ouvert de 20h00 à 22h00, entrée gratuite

 

 

 


-> Contactez-nous <-

 

 
Jean-François MILLET . De Gruchy à Barbizon

L'Angelus est –avec la Joconde – le tableau le plus célèbre du monde. Reproductions, chromos, art populaire, reprise par les caricaturistes et par les publicitaires, c'est une icône  de valeur universelle. Son auteur, Jean-François Millet  a été comme piégé par le succès de cette œuvre à quoi on tend à le résumer. Il reste paradoxalement mal connu et mal aimé des Français, alors même qu'il est sans aucun doute le peintre français le plus connu à l'étranger.
Qui était donc Jean-François Millet?

Il est né le 4 octobre 1814 à Gruchy, près de Cherbourg, dans une famille très unie, de paysans modestes sans être pauvres, qui avaient le goût de la lecture et le respect du savoir. Il y recevra une solide éducation, lira  Fénelon, Bossuet, la Bible et  -dans le texte – les auteurs latins, Saint-Augustin et Virgile, notamment. Vers 20 ans il découvre Homère, Shakespeare, Byron, W. Scott, le Faust de Goethe et Chateaubriand. Sa culture fera, tout au long de sa vie, l'admiration de ses  amis et de ses visiteurs.
Son père qui, à ses moments perdu, sculptait le bois et façonnait l'argile, prit conscience   que son fils  avait pour le dessin un don affirmé et l'encouragea à le cultiver. En 1833 il l'inscrivit à Cherbourg dans l'atelier d'un peintre de l'école de David, Dumouchel. A la mort de son père, en novembre 1835, Millet rentre à la ferme mais sa grand-mère  le convainc d'obéir aux signes de Dieu et il retourne à Cherbourg, dans l'atelier de Langlois –un élève de Gros – cette fois. En 1837, grâce à ses mentors, la ville de Cherbourg lui octroie une bourse pour qu'il puisse faire les Beaux-Arts à Paris où il s'inscrit dans l'atelier de Paul Delaroche,peintre de tableaux historiques.

Lire la suite...